Le Coffee Challenge pour dépasser vos peurs

Le Coffee Challenge pour dépasser vos peurs

24 août 2018 0 Par Emmanuel Claret

Nous sommes tous pareils, nous détestons faire de nouvelles choses et sortir de notre zone de confort. C’est pour cette raison que le “Coffee Challenge” peut être un défi très intéressant pour sortir de sa zone de confort inventé par Noah Kagan, le trentième employé de Facebook et fondateur de la start-up SumoMe. 

J’adore en parler avec les commerciaux et observer leur réaction. 

Alors le Coffee Challenge, qu’est ce que c’est  ?

Le « coffee challenge » consiste à aller dans un bar et à demander 10% de remise sur son café au moment de payer.

C’est tout ?

Oui, c’est tout !

Mais c’est Easy ! Trop facile.

Ok, peut-être pour vous, on en reparle plus bas. 

Il y a deux ans, je faisais mes 30 minutes de marche rapide quotidienne et j’écoutais, sur mon iPhone, un podcast de Tim Ferriss (encore lui !) où Noah Kagan était invité. Le podcast était comme toujours très intéressant et enrichissant. Et après quelques dizaines de minutes, Tim Ferriss vient à poser une question sur le Coffee Challenge. 

Tim Ferriss : Noah, est ce que tu peux nous parler du Coffee Challenge ? 

Voilà ce que Noah Kagan lui répond, d’après ma mémoire : «C’est très simple, ça consiste à aller dans n’importe quel café, au Starbucks ou ailleurs et demander une réduction de 10% sur ton café préféré. Ce qui est intéressant, c’est que quand j’en parle, les gens vont tout de suite trouver beaucoup d’excuses, pour ne pas le faire : Ça fait 5 ans que je suis dans la vente, pourquoi j’aurais peur de le faire, c’est trop facile, je suis pas un crevard, je peux payer mon café ». Mais je te garantis que si tu oses demander effectivement une remise de 10% sur ton prochain café, tu vas apprendre quelque chose sur toi et que tu seras surpris. » 

J’entends ça et je rigole tout seul dans ma barbe en me disant : « De quoi il parle ce gars, qu’est ce qu’il y a de compliqué, c’est trop facile. »

Je relève le défi

Tim Ferriss et Noah Kagan continuent de parler du fait que beaucoup d’auditeurs vont entendre ça et se dire c’est trop facile, mais ne vont pas le faire. Ils ne vont même pas essayer car c’est quelque chose qui leur demande un effort. Et pourtant, c’est un outil très puissant pour :

  • Combattre la peur du rejet
  • Faire quelque chose de non-conventionnel 
  • Sortir de sa zone de confort 
  • Apprendre à demander
  • Et que tous les commerciaux, managers ou entrepreneurs gagneraient à essayer.
  • Le défi est simple.
  • Qui osera le relever ?

Je me dis en moi-même : Il me chauffe ce Noah Kagan. Mon idée est de lui prouver et surtout me prouver à moi-même que je peux le faire (car Noah Kagan est à des milliers de kilomètres et n’entendra surement pas parler d’un petit Frenchy qui essayé le Coffre Challenge dans une petite ville de Provence). Je décide d’aller direct dans mon café préféré. Installé en terrasse, je commande un café, le serveur me l’apporte, me pose la note sur la table et…

Et rien. 

Pas si facile que ça

Je sors mes 1,30€ (oui, dans ma ville, le café n’est pas très cher) et les pose sur la table. Le serveur les prend et tourne les talons pour retourner à l’intérieur. 

Whaou ! Sérieux, j’ai même pas osé faire ça ?

Noah Kagan avait raison, c’est pas si facile.

Mince alors, 23 ans dans la vente et tu n’oses pas demander 10 % sur ton café.

Pourquoi ?

La peur.

Quelle peur ?

La peur du rejet, de demander, de passer pour un « gratteur », de passer pour un con,…

Quelle leçon !

Dépasser ses peurs

Moi, Emmanuel Claret, un top performer dans un grand groupe américain, j’ose pas demander 10 % sur mon café. 

Alors ça !

Je réfléchis un peu et décide de me challenger. Après avoir bu mon café, j’appelle le serveur et je lui demande :

« Excusez-moi, Monsieur, j’ai envie d’un deuxième café mais je voudrais savoir si vous pourriez me l’offrir ? »

Il me regarde et me dit d’un ton détaché :

« Ok, pas de problème. »

Quoi ? C’est tout. C’est ça, ce dont j’avais peur. 

Deux minutes plus tard, il m’apporte mon deuxième café (sans note) et sourit, avant de retourner à ses occupations.

Et devinez quoi ?

Vous savez comment on se sent quand on a osé dépasser une peur (même petite comme le Coffee Challenge) : On se sent trop bien ! On pète le feu ! On se sent au top !

 

Je conseille à tout le monde d’essayer au moins une fois et de se challenger.

Grâce à cette simple expérience, j’ai osé demander des dizaines de remises dans des dizaines de magasins et j’étais à chaque fois très fier de sortir de ma zone de confort.

Est ce que ça marche à chaque fois ? NON !

Est ce que c’est un challenge à chaque fois ? OUI !

Cet outil est vraiment puissant particulièrement pour les commerciaux. Cela nous apprend à ne pas avoir peur du rejet, ce qui est primordial quand on veut être un top performer, et aussi à sortir de notre zone de confort pour aller chercher plus de ventes additionnelles, qui sera une des clés de notre réussite. Ce sera d’ailleurs un des posts de la rentrée (petit teasing du jour).

Petit message aux managers

Ce challenge s’adresse bien sûr à tout le monde et si vous êtes managers et que vous vous dites « Génial, je vais challenger mes commerciaux avec le Coffee Challenge », je vous incite fortement à le tester vous-même avant.  À moins que vous soyez le genre de personnes qui dit aux autres ce qu’ils devraient faire mais ne l’expérimente jamais lui-même. 

Comme je l’ai dit dans mon article les 12 secrets des Top Performers, l’important est de rester un éternel étudiant et d’essayer de nouvelles choses qui peuvent nous aider dans notre job.

On expérimente maintenant

Cet article sur le Coffee Challenge est une chance pour tout le monde de se challenger dès aujourd’hui.

Quand je dis « dès aujourd’hui», les plus courageux me disent « non, mais aujourd’hui j’ ai pas envie d’un café, j’en ai déjà bu trois ce matin, j ‘ai décidé d’arrêter le café pour ma tension, Je suis pas fan du café, je ne bois que du thé, …Le cerveau se met en mode « défensif »  pour ne pas avoir à sortir de sa zone de confort.

Hey, au fait, ça marche avec un thé ou un chocolat chaud. Ou n’importe quoi d’autres ?

Arrêtez de vous trouver des excuses, agissez !

Oserez-vous le “Coffee Challenge” ?

Est-ce que vous allez oser le faire aujourd’hui ? Ou est-ce-que vous êtes le type de personne qui trouve toujours une excuse ?

Dites-moi, si vous avez réussi votre “Coffee Challenge“, comment ça s’est passé pour vous, comment vous vous êtes senti avant et après, ce qui a été le plus compliqué, quelle était la tête du serveur ? 

Mettez-moi tout ça dans les commentaires, je me languis de vous lire. 

A très bientôt, les “Coffee Challengers”.

Ne me croyez pas sur parole, expérimentez par vous-même. 

 Manu

https://sumo.com/

Fear-Setting: The Most Valuable Exercise I Do Every Month

Partagez l'article
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages